L’Esclave de Dieu

1985 L’Esclave de Dieu. Flammarion Paris.
Le 17 juin 1816, René Caillié s’embarque pour l’Afrique. Il a 16 ans et une seule ambition: être le premier à découvrir Tombouctou, la cité mystérieuse, au cœur de cette Terra Incognita dont aucun blanc n’est revenu. Lui réussira, car il a compris que « le haillon du mendiant est moins voyant que la tunique du roi ». Désormais René Caillié s’appelle Abdallahi, l’esclave de Dieu, et c’est en pèlerin qu’il entrera à Tombouctou.

Hallucinant et authentique périple, mais aussi quête mystique.

Sahara de l’Aventure

« A la mémoire de Conrad Kilian

Paladin noble et désintéressé du Sahara,

Qui gravit incognito le Mont Greboun en 1943 »

Telle est la dédicace  de Frison -Roche au début de ce livre qui retrace de façon captivante cette seconde Mission « Tchad-Ténéré-Tibesti ». Les explorateurs de l’équipe Berliet ont parcouru plus de douze mille kilomètres de terre vierge ouvrant ainsi une route qui reliera Alger au Tchad par Djanet.

« Nous voici cheminant dans une interminable gorge qui limite la vue à quelques centaines de mètres, parfois moins, et que nous devons remonter sur sept kilomètres…au-dessus des falaises, la montagne continue avec des éboulis sans fin ; très haut, le noir d’encre du ciel est souligné par les aiguilles rocheuses finement découpées.« (ascension du Mont Greboun)

Lumière de l’Arctique : Le Rapt

1962 Lumière de l’Arctique : Le Rapt tome 1. Arthaud Grenoble.

Le Rapt

Roman

« A ses pieds, l’Elv décrit ses méandres, et cela fait dans le paysage un large ruban plat, immaculé, ondulant à travers les grises collines boisées. Bientôt le jour naitra ; Kristina est à la lisière de la taïga de bouleaux. Quelques pas et elle peut disparaitre, s’incorporer à la nature. Déjà comme le loup et le renard, elle n’est plus qu’une fourrure à l’affût dans le Grand Nord et, s’il n’y avait la tache rouge de son bonnet, elle passerait inaperçue car son pesk de renne blanc se confond étonnamment avec la neige. »

Kristina est une Samisk, ce peuple qui vit encore au rythme de ses ancêtres dans le nord de la scandinavie. Mais le monde moderne rattrape les Samisks. Kristina refusera de se soumettre, elle se battra jusqu’au bout.

Lumière de l’Arctique : La Dernière Migration

1965 Lumière de l’Arctique : La Dernière Migration tome 2. Arthaud Grenoble.

La Dernière Migration

Roman (tome 2)

« Jour et nuit n’avaient aucun sens ! Le temps coulait d’éternité, on marchait au rythme des rennes et quand ceux-ci, d’instinct s’arrêtaient pour ruminer, la cita faisait une courte halte, qu’il fasse nuit ou qu’il fasse jour et, sans prendre la peine de monter les tentes, les femmes allumaient un grand feu, dressaient le trépied et faisaient fondre la neige pour le bouillon de renne ; les traîneaux étaient formés en carré autour de la flamme et chacun mangeait à sa guise des morceaux de viande qu’il faisait griller à la pointe du couteau sur les braises. Puis ceux qui n’étaient pas de garde s’enroulaient dans leurs fourrures et dormaient sur place, la figure cachée sous le bonnet rouge. »

La grande migration annuelle est proche pour le peuple lapon. Mais sa liberté et ses traditions sont en danger depuis qu’un territoire limité lui est attribué. Ce grand voyage, où les différents clans se réunissent mais s’affrontent aussi, pourrait bien être le dernier.