Trelatete 1930

Dans les années trente, Frison à 24 ans est un joyeux boute- en -train.  Il gagne sa vie en étant moniteur de ski de printemps depuis le camp de base du refuge de Trê la Tête. Il y accueille des clients et souvent des  amis, et leur fait découvrir la joie de la randonnée en peaux de phoques sur le glacier du même nom. L’ambiance était très chaleureuse et tous bien portés sur la rigolade.

Sur la photo, on le découvre avec son chapeau tyrolien  et ses chaussures originales, faisant la sieste sur le toit du refuge qui domine la vallée des Contamines.

Sur la 2eme photo, il skie sur ce même glacier de Trê la Tête, en petite tenue légère, un simple caleçon, tenue plutôt inattendue !

Photos : « ski de printemps » de Jacques Dieterlen